Vous êtes-vous déjà demandé où était passé un e-mail que vous deviez recevoir avant d'aller fouiller dans les spams pour l'y retrouver ? Est-ce que des contacts vous ont déjà dit que votre e-mail s'était retrouvé dans leurs spams ? Si oui, cet article est pour vous !

Le spam, courriel indésirable ou pourriel est un e-mail non sollicité. Il s’agit, en général, d’envois effectués en grande quantité à des fins publicitaires.

Comment un e-mail se retrouve-t-il en spam ? 

Un e-mail peut être considéré comme spam de manière automatisée ou manuelle : 

  • Automatisée par les filtres anti-spam des serveurs de réception d’email (Gmail, Yahoo, Orange, SFR, OVH…) et des clients de messagerie (Mail, Thunderbird, Outlook…).
  • Manuelle par le destinataire en cliquant sur le bouton « signaler comme spam ». Ce signalement est remonté aux serveurs de réception, aux clients de messagerie et même parfois jusqu’aux routeurs (se chargeant des envois). Le signalement par les destinataires vient alimenter et améliorer les filtres anti-spam.

Astuce : lorsqu'une personne s'inscrit à votre liste - pour votre newsletter, par exemple - dans votre message de validation, dites-lui qu'elle va recevoir un mail dans X temps et qu'elle vérifie bien, notamment dans ses spams, si elle l'a reçu pour le mettre en non spam.

Ensuite, comme les destinataires accordent beaucoup d'importance à l'expéditeur et à l'objet, pour ouvrir ou non un e-mail, les filtres anti-spam sont vigilants sur ces 2 points.

Le nom d’expéditeur 

Les spammeurs ont tendance à changer le nom d'expéditeur régulièrement dans le but de duper les destinataires. 

Utiliser le même nom d’expéditeur à chaque e-mailing pour capitaliser sur la confiance acquise auprès de vos destinataires est donc une bonne pratique. 

N'oubliez pas d'être "vrai" : utilisez le nom de votre société, de votre marque ou d’une personne et indiquez votre adresse physique dans vos paramètres. Ainsi, le filtre anti-spam pourra valider votre authenticité. 

L'objet de l'e-mail

  • Les mots interdits et caractères spéciaux

L'objet du mail contient des mots "interdits" ou "spam-words", c'est-à-dire des mots directement associés au spam. Il s'agit souvent des "Rabais", "Offre exceptionnelle", "Gratuit", etc.. L'outil Neocamino vous indique quand vous utilisez les principaux, mais de nouveaux peuvent apparaître. 

Ceci dit, si votre objet ne contient pas de mots "interdits", il peut contenir des mots qui s'en rapprochent. Par exemple : J'ai décidé de vous faire plaisir, offrez-vous un moment de détente, etc.. Évitez de reprendre des sujets ou des formulations que l’on associe tout de suite à des spams.

L’abus de caractères spéciaux - comme "&", "€", "%" -  de ponctuation - comme "!!!", "?!" -  ou de majuscules - comme "BIENVENUE", "COMMENT FAIRE" dans l'objet sont à bannir. D'une part, parce que c'est illisible, soyons honnêtes et d'autre part, ce sont des éléments et des pratiques souvent utilisés pour des spams.

Le corps de l'e-mail

  • La répétition et la proportion

Si vous utilisez plus de 3 fois le même lien dans votre e-mail, cela peut être considéré comme du spam. 

Si vous avez un déséquilibre entre l'image et le texte trop grand, cela signifie qu'il n'y a pas de contenu - les filtres anti-spam ne lisent pas les images - donc spam. Les spécialistes disent de ne pas dépasser le ratio 60-40 (60% maximum d'image et 40% de texte). 

Astuce : si vous utilisez des images, prenez soin d'insérer un texte alternatif à toutes vos images, car plusieurs messageries ne lisent pas les images par défaut.

  • Les mots interdits et caractères spéciaux

Comme dans l'objet, si vous utilisez trop de mots "interdits", des caractères spéciaux, trop de points de ponctuation ou de majuscules, ça pourrait être détecté comme spam. Même chose pour la mise en forme, éviter la multiplication des couleurs, la sur-utilisation du gras, de l’italique, du souligné, etc..

  • L’utilisation de la technologie Flash ou des mauvais liens

Neocamino n'utilise pas Flash, mais dans tous les cas, c'est une vieille technologie qui se meure petit à petit. 

La qualité de votre e-mail tient aussi aux liens qu'il a. Si vous intégrez des liens de sites à mauvaise réputation, "blacklistés", cela peut se retourner contre vous et votre e-mail sera considéré comme un spam. 


Voici donc les principaux éléments qui peuvent amener un e-mail dans la catégorie "spam".

Pour mettre toutes les chances de votre côté, apprenez comment rédiger un objet de newsletter qui donne envie de cliquer et le fonctionnement des e-mails d'envois sur Neocamino.

Avez-vous trouvé votre réponse?