Le choix d'hébergement est une décision importante à prendre. Idéalement, avant de créer votre site, il faut regarder les avantages et les inconvénients de chaque type. 

Votre choix doit être influencé, entre autres, par vos connaissances techniques, mais aussi par votre site en lui-même. 

S'il y a un problème technique, saurez-vous gérer ça tout(e) seul(e) ?
Est-ce que votre site sera un site "léger" avec peu de contenu ou au contraire avec beaucoup de vidéos et de pages lourdes par exemple ? 

Cela vous aiguillera dans votre choix. 

Cependant, au-delà de ces éléments, il faut savoir que votre hébergement a également une influence sur le temps de chargement de votre site. Un temps de chargement long vous pénalisera auprès des internautes et des moteurs de recherche.

Comment bien choisir son type d’hébergement web?

Il faut choisir un type d’hébergement adapté à la nature et au trafic de votre site web. Vous avez 3 options et il ne reste plus qu’à trouver celle qui convient le mieux à vous, votre activité et votre trafic :

  • L’hébergement mutualisé : votre site est, avec plusieurs autres sites, sur un seul serveur. La puissance du serveur est donc divisée en nombre de sites qu'il héberge et si un site a besoin de beaucoup de ressources tout à coup, les autres sites s'en retrouvent pénalisés. C'est une formule économique mais aléatoire en termes de performance. C'est comme si vous viviez dans une colocation et vous pouvez appeler la propriétaire quand la chaudière est en panne (mais vous ne savez pas quand il va la réparer).
  • L’hébergement dédié : à l'inverse de l'hébergement mutualisé, le site se trouve sur un serveur qui lui est propre. Si c'est une bonne chose pour la performance du site, cela coûte généralement plus cher et il faut mieux avoir des connaissances techniques car vous serez tout seul à gérer votre serveur (ou vous devrez payer chaque intervention). C'est comme si vous viviez tout seul dans votre appartement et que vous deviez vous-même réparer la chaudière.
  • L’hébergement en VPS : VPS pour Virtual Private Server ou Service Privé Virtuel en français. Un serveur physique est fractionné en plusieurs serveurs virtuels (VPS) et chaque VPS est associé à un site. Vous êtes le seul maîtres à bord, il faut donc des connaissances techniques et c'est une option plus onéreuse. C'est comme si vous étiez locataire d'une chambre dans un immense appartement et le propriétaire doit maintenir lui-même l'intérieur et s’occuper des réparations et des modifications. 

Vous devez donc peser le pour et le contre pour chaque type d'hébergement. C'est une étape importante et changer d'hébergement n'est pas simple alors prenez le temps d'y penser.

Concrètement, si vous démarrez dans la création de votre site, que vous avez peu de connaissances techniques ou que vous avez un site qui n'a pas de problème de vitesse de chargement, vous pouvez prendre un hébergement mutualisé.

Si vous avez des problèmes de chargement de site, vérifiez d'abord si vous ne pouvez pas optimiser la vitesse par vos plugins et la taille de vos images. Vous pouvez ensuite contacter votre hébergeur pour connaître les capacités restantes sur le serveur et peut-être payer quelques euros de plus par mois pour avoir de meilleures performances avant d'envisager un changement d'hébergement. 

Avez-vous trouvé votre réponse?